L’apiculture de loisir

La pratique de l’apiculture peut se faire entant que professionnel ou bien comme amateur. L’apiculture de loisir consiste généralement à maintenir un rucher de quelques ruches. Les produits apicoles – miel, gelée royale, essaims,… – ne sont alors pas vendus et ne peuvent être partagé au delà sur cercle familial. Mais on peut en produire pour sa propre consommation.

Les produits de la ruche

Les abeilles d’une même colonie parcourent de grandes distances pour trouver les aliments dont elles ont besoin pour vivre et se multiplier. L’activité d’une colonie d’abeilles est centrée sur la collecte du nectar, du pollen, de résines diverses et d’eau. Ces ressources vont permettre le développement de la colonie, son hivernage puis à chaque printemps l’essaimage.

L’apiculteur est un expert de la vie des abeilles. Il sait comment bien agir afin d’aider les abeilles qui peuplent ses ruches. En appliquant de bonnes pratiques d’élevage, il pourra en retour espérer faire une récolte des produits suivants :

Le plaisir de partager une passion

Mais l’apiculture ne se limite pas à inspecter ses ruches ou à tourner autour d’elles. Il faut aussi partager ses connaissances avec d’autres apiculteurs pour pouvoir constamment progresser. Car l’apiculture n’est pas une pratique des plus faciles. L’apiculteur amateur est aussi sollicité par son entourage et par les personnes qui souhaitent également se lancer en apiculture.