Enfumoir

L’enfumoir est un outil très important qui doit faire parti de l’équipement de l’apiculteur. Avec le voile de protection ou la combinaison, il accompagne obligatoirement l’apiculteur durant la visite du rucher et l’ouverture des ruches.

Comment fonctionne un enfumoir ?

Un enfumoir se compose de plusieurs parties :

  • La chaudière
  • Le bec
  • Le soufflet

À quoi sert la chaudière ?

La chaudière est une cuve métallique qui va recevoir des matières inflammables. L’apiculteur y place de la paille, du foin ou de l’herbe sèche. On peut aussi utiliser des aiguilles de pin.

En brulant, ces combustibles vont produire de la fumée. Celle-ci à des propriétés qui calme les abeilles. Il est important de toujours garder un enfumoir allumé à portée de main lorsque l’on ouvre une ruche. Car même les colonies douces peuvent avoir leurs mauvais jours.

La chaudière est généralement entourée d’une grille de protection. Celle-ci sert à protéger l’apiculteur des brûlures. Car lorsque le combustible brûle, la chaudière devient vite très chaude. Rappelons que l’usage d’un enfumoir présente des dangers. Ne laissez pas les enfants l’employer sans surveillance.

Quel est le rôle du bec ?

Le bec est une pièce métallique qui permet de concentrer la fumée expulsée de la cuve vers les abeilles et les rayons.

Qu’est ce que le soufflet ?

Le soufflet est une pièce en cuir qui en étant actionnée, permet de souffler de l’air dans la chaudière. Ceci permet de débuter la combustion et de l’entretenir. Mais aussi de doser la quantité de fumée que l’on dirige vers les abeilles.

Comment choisir le meilleur enfumoir ?

Un bon enfumoir doit permettre de travailler sur son rucher sans devoir recharger la chaudière en combustible. La cuve doit être de volume suffisant pour mettre assez de matière à brûler pour tenir au mois une demi-heure. Si vous travaillez sur un petit rucher, comportant moins de dix ruches, les enfumoirs de petite capacité sont suffisants.

Plus que le volume de la cuve, il est important de choisir un enfumoir de bonne qualité. Le soufflet doit être bien travaillé, car c’est la pièce qui résiste le moins longtemps à l’usage. Le métal doit aussi tenir à la corrosion.

Comment entretenir son enfumoir ?

Un enfumoir bien entretenu peut résister pendant plusieurs saisons. Il est important de se rappeler qu’il ne doit pas être laissé à l’extérieur. Le soleil et l’humidité vont rapidement endommager le cuir du soufflet.