PostHeaderIcon Apiculture/Algérie: des ruches selon un savoir faire antique

Apiculture/Algérie: des ruches selon un savoir faire antique

Apiculture/Algérie: des ruches selon un savoir faire antique

PostHeaderIcon Formation : 15 jours pour apprendre l’apiculture

Formation : 15 jours pour apprendre l’apiculture

Toutes les infos de tahiti et ses îles sont sur www.polynesie1ere.fr et sur Facebook @polynesie1ere.officiel

Emissions radio et TV en #replay, LIVE, reportages… Des centaines de vidéos à revoir et à partager 24h/24 et 7j/7 !

PostHeaderIcon Nassim Apiculture

Nassim Apiculture

Nassim Apiculture vous aide a devenir apiculteur professionnel ou vous êtes déjà un expert mais il vous manque le matériel capable de rentabiliser votre exploitation apicole ? Vous trouverez ici des kits pour acheter à prix réduit le matériel apicole professionnel !

PostHeaderIcon Capsule 4 Formation apicole – Varroa : Moyens de lutte

Capsule 4 Formation apicole – Varroa : Moyens de lutte

Capsule vidéo – Formation apicole – Moyens de lutte

Capsule 4 – Varroa : les moyens de lutte

Une lutte intégrée, le cycle de vie du parasite, la formation des nucléi, le piégeage dans les cadres à faux-bourdons et l’utilisation du plateau grillagé, combinée avec une bonne application des acaricides de synthèse ou naturels ralentira le développement de la population du varroa dans vos colonies. Apprenez-en plus sur ces sujets en visionnant cette capsule.

Formatrice : Mélissa Girard
Durée : 52 minutes, 7 secondes

L’AEC Exploitation d’une entreprise apicole est offerte (en ligne) chez Expertis, veuillez consulter ce lien pour plus d’information :

Ce projet est financé en partie en vertu du Programme d’appui à l’implantation de systèmes de salubrité alimentaire, biosécurité, traçabilité et santé et bien-être des animaux, conformément à l’accord Canada-Québec Cultivons l’avenir 2.

PostHeaderIcon Formation apicole à Ziniare

Formation apicole à Ziniare

Le rucher école de Montreuil s’est engagé dans un partenariat d’échange de pratiques, de compétences et de solidarité avec des pays de l’Afrique de l’Ouest: Togo, Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire.

Ce partenariat a débuté début 2014 par des formations et des échanges de bonnes pratiques sur le terrain avec des structures locales et groupement d’agriculteurs dans les villages de ces régions.

L’objectif de ces échanges étant de permettre aux villageois déjà apiculteurs ou souhaitant le devenir, d’améliorer la production de miel et de substituer une apiculture d’élevage à une apiculture de cueillette.

Pour les formateurs du rucher école il s’agissait de découvrir de nouvelles pratiques apicoles et une abeille inconnue en France : Apis Adansonii.

PostHeaderIcon stage apiculture warre

stage apiculture warre

Stage à la miellerie Alphonse

PostHeaderIcon L’apiculture en Provence, un métier d’avenir

L’apiculture en Provence, un métier d’avenir

Apiculteur à Fuveau, Jean Marc BUSON a commencé avec une ruche. Puis, il s’est professionnalisé jusqu’à en obtenir 200 en ayant acheté tout le matériel nécessaire pour l’extraction du miel.
Il nous fait part de son métier artisanal qui est certes chronophage mais passionnant et très proche de la nature.

« Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre », Albert Einstein.

PostHeaderIcon Capsule 5 Formation apicole – Désinfection du matériel

 

Capsule 5 Formation apicole – Désinfection du matériel

 

Capsule vidéo – Formation apicole – Désinfection du matériel

Capsule 5 Désinfection du matériel

En tant qu’apiculteur, vous devez éviter ou limiter l’entrée des maladies dans votre cheptel. Dans cette capsule, vous apprendrez les différents moyens de prévention que vous pouvez apporter tels que l’achat des abeilles, la distance entre les ruchers, l’entretien et le rangement du matériel. De plus, il est primordial d’envisager la désinfection du matériel pour éviter la propagation des maladies vers d’autres colonies. Découvrez 5 méthodes de désinfection et choisissez celle qui convient le plus à vos besoins afin de l’appliquer à votre calendrier apicole.

Formatrice : Mélissa Girard
Durée : 40 minutes, 21 secondes

L’AEC Exploitation d’une entreprise apicole est offerte (en ligne) chez Expertis, veuillez consulter ce lien pour plus d’information :

Ce projet est financé en partie en vertu du Programme d’appui à l’implantation de systèmes de salubrité alimentaire, biosécurité, traçabilité et santé et bien-être des animaux, conformément à l’accord Canada-Québec Cultivons l’avenir 2.

PostHeaderIcon JE ME LANCE DANS L’ APICULTURE !

JE ME LANCE DANS L’ APICULTURE !

salut à tous aujourd'hui je suis très heureux de retrouver sur cette vidéo on
va travailler la cire et apprécier son potentiel. Mais avant ça, je voulais vous faire
partager un rêve de gosse qui est d'installer une ruche et qui sait… produire
prochainement ma propre cire de modelage. Allez je vous propose de l'installer
maintenant est de voir un petit peu ce qu'il y a dans la boîte
alors la ruche que j'ai reçu provient du site icko-apiculture on peut trouver
tout ce qu'il faut pour élever les abeilles et à des prix plutôt convenables
vous trouverez tous les liens en description
plusieurs couleurs de ruches sont disponibles la mienne est jaune
on m'a dit que ce modèle était facile à monter on va voir ce qu'il en
est
d'après la notice de montage c'est vrai que ça n'a pas l'air très compliqué
la ruche est accompagnée de deux documents qui vont bien m'être utile
il y a un récapitulatif des démarches administratives à suivre
pour installer une ruche chez soi. Ça c'est un truc que je ne savais pas
mais il y a aussi un agenda apicole pour savoir ce qu'il y a à faire chaque mois dans son
élevage
Avant le montage, je vérifie que tous les éléments sont là. Pour pouvoir m'organiser un petit peu.
j'ai donc bien le toit de la ruche en métal
un couvre cadre en isorel
une réglette d'entrée, de la visserie …
et différents panneaux de la ruche prêt à être assemblés
la ruche est enfin fixé à son plateau
et il ne me reste plus que quelques vis à mettre en place
voilà il m'aura fallu à peu près 25 minutes pour montrer cette ruche
je suis très content du résultat
franchement, j'ai trop hâte d'apporter un essaim et d'élever les abeilles
Ma prochaine étape va être de
sur-élever un petit peu la ruche
pour qu'elle soit un petit peu isoler du sol
et ensuite fabriquer les cadres
mais ça, ça sera pour plus tard là on va exploiter le potentiel de la cire
en sculpture on peut utiliser la cire de différentes façons on peut très bien
l'utiliser à froid comme à chaud
pour la réalisation de modelage on utilisera généralement une cire
légèrement molle, ramolie au bain-marie ou au micro-onde
on pourra ensuite l'utiliser comme une argile
La cire est évidemment beaucoup utilisée
liquide. On l'utilise en la faisant fondre mais attention la cire est facilement inflammable
lorsqu'elle est chaude et liquide
on fera donc généralement fondre sa cire au bain marie
une fois la cire chaude on pourra la coulée dans des moules en alginate
en plâtre, en silicone, et tout un tas d'autres matériaux on pourra aussi
utiliser la cire pour tremper des objets de dedans et réaliser
des moules
L'objet à mouler est plongé dans de la cire chaude
puis retiré
laissé refroidir, puis replongé et ainsi de suite pour recouvrir l'objet
d'une bonne épaisseur que l'on peut ensuite
couper pour retirer le modèle
le moule ainsi obtenu est recollé à l'aide d'une flamme
et on peut y couler son matériau de tirage
on retrouve bien sûr la cire dans le traitement des surfaces, notamment pour
rendre imperméable des plâtres. Si vous avez des sculptures à exposer en extérieur
ça peut être une bonne option on pourra aussi préparer des patines à base de cire
pour nos sculptures en céramique et en plâtre
la cire liquide est badigeonnée sur le modèle en plâtre et à l'aide d'une flamme
je réchauffe l'ensemble
pour faciliter l'imprégnation
tous les détails sont conservés la sculpture est protégée en surface et
légèrement teintée si on a ajouté des pigments
en ce qui concerne la finition de la surface de la cire, on pourra utiliser
du white spirit
pour faire un lissage de surface
la cire est un produit vraiment intéressant et naturel
bien sûr chacun a ses astuces et ses recettes pour l'utiliser
je vous tiens au courant pour la suite il se pourrait bien qu'on puisse faire une petite récolte
ensemble
Tchao !
Retrouvez moi sur les réseaux sociaux pour suivre mon actualités et ne rien
rater de tous mes projets
N'oubliez pas non plus de vous abonner à la chaîne c'est gratuit et nous pourrons
ainsi échanger en toute convivialité !

PostHeaderIcon L’apiculture bio au cours de l’année – Formation d’une jeune colonie par essaimage (partie 4/6)

L’apiculture bio au cours de l’année – Formation d’une jeune colonie par essaimage (partie 4/6)

Bonjour à tous, je m’apelle Martin Dettli,
et aujourd’hui nous allons voir la formation d’un nucléus à partir d’une colonie en fièvre d’essaimage.
La manière la plus naturelle de multiplier les colonies d’abeilles est en effet l’essaimage.
C’est toujours beau de pouvoir capturer un essaim puis de l’enrucher.
J’ai cependant aussi des ruchers où je ne vais qu’une fois par semaine
et pour lesquels je suis heureux quand je peux empêcher que tous les essaims soient perdus.
La formation d’une jeune colonie par essaimage est obligatoire par exemple pour l’apiculture Demeter.
L’élevage artificiel des reines est interdit.
On attend donc jusqu’à ce que la colonie élève spontanément des cellules royales.
Quand je vois que les abeilles veulent élever des reines,
c.-à-d. quand elles soignent des larves dans des cellules royales,
j’enlève la vielle reine et j’y rajoute des abeilles,
ce qui me fait une colonie éleveuse, où les cellules royales peuvent se développer optimale.
Voici une de ces colonies éleveuse. Ici j’ai enlevé la reine il y a 8 ou 9 jours,
et maintenant les nouvelles reines devraient être prêtes à éclore de leurs cellules,
et quelques-unes en sont même déjà sorties.
Il est temps pour moi de diviser la colonie en plusieurs parties pour former des nucléi.
Maintenant je vérifie s’il y a les cellules royales nécessaires pour chaque nucléi.
Ici il y a une cellule royale – elle va bientôt éclore.
On voit qu’il n’y a pas beaucoup de nourriture. Il y a aussi assez peu de couvain.
Il est important pour la formation des nucléis que chaque nucléus dispose de suffisamment de provision.
Les nucléis ne devraient pas recevoir de la nourriture liquide parce qu’ils n’ont pas encore de reine
et ne sont pas prêts à se défendre, ce qui peut provoquer des pillages.
Il faut du couvain d’ouvrières et une cellule royale. Et aussi suffisamment d’abeilles.
Voici un autre cadre avec beaucoup de couvain de mâles. Ici je brosserai les abeilles.
Il n’y a pas de cellules royales là-dessus.
Ici c’est du couvain d’ouvrières qui vont bientôt éclore. Cela donnera une belle colonie.
C’est idéal pour la formation de nucléi. Et il y a aussi déjà des cellules royales. Voilà, je le place ici à l’intérieur.
Je rajoute encore un cadre de nourriture et voilà, le premier nucléus est prêt.
Ici il y a beaucoup d’abeilles mais pas de cellules.
Cette cellule royale me donne l’impression d’avoir un petit renfoncement.
Il se peut que ça ne marche pas de manière optimale.
J’ai bien envie de rajouter une deuxième reine à ce nucléus pour être sûr que ça marche.
Et on rajoute encore un cadre de nourriture. Ici nous avons trois cellules royales.
J’en découpe une assez largement pour qu’il y ait de la cire qui vienne avec.
Je rajoute une cellule royale puisque j’avais l’impression que l’autre n’était pas vraiment en ordre.
Maintenant on peut fermer cette ruchette. Bon, voyons maintenant un peu plus loin.
Voici un cadre avec énormément de couvain d’ouvrières qui va bientôt éclore
et qu’on va mettre ici où il y a moins de couvain.
Je peux maintenant rajouter le cadre de nourriture, et voilà un nouveau nucléi préparé.
Voilà donc comment on forme des jeunes colonies par essaimage.
Donc pour former un nucléi nous avons besoin de cellule royales,
d’abeilles, de cadres avec du couvain et d’un cadre de nourriture.
Maintenant on ne va plus bouger les nucléis pendant presque trois semaines.
On espère trouver ensuite beaucoup de reines fécondées dans ces jeunes colonies.
Nous allons ensuite faire passer ces colonies en bâtisse naturelle,
c.-à-d. qu’on leur enlèvera les cadres et on les laissera bâtir des nouveaux rayons sans cires gaufrées.

Catégories
Liens :